Voici une superbe étude d’Anaïs Languebien sur la sexualité vue du Qi, d’un point de vue energétique. De la Chine taoïste et confucianiste, aux religions monothéistes; de la psychanalyse à la psychologie du développement; elle nous fait voyager dans un monde ou le sexe n’est plus qu’un acte, mais avant tout une rencontre …

« Quelle place accorder alors à la sexualité ? Cette ambivalence sera le fil rouge de notre étude. En effet, nous nous attacherons à montrer en quoi la sexualité se constitue dans un double mouvement, un va-et-vient entre deux pôles opposés. Insistons sur ce terme de « va-et-vient », car en plus de référer au coït, il symbolise le mouvement de la navette du tisserand ; la sexualité peut alors être considérée comme une trame qui, par ses allers-retours entre les deux extrémités, tisse l’étoffe de la vie de chaque individu. »

Lire l’étude complète

La sexualité en Chine

Laisser un commentaire