Entretenir son mieux-être et vivre bien

Marie Hignard mieux être et shiatsu Avignon

La santé est un état de bien être total physique, social et mental de la personne.
Ce n'est pas la simple absence de maladie ou d'infirmité.
 » OMS

Si notre organisme est soumis à un stress d'origine psychologique (émotions, peur, colère…), infectieuse (virus), physique (choc, croissance, changement hormonal…) ou toxique (alimentaire, environnemental), nous pouvons réagir par des manifestations organiques et/ou mentales. Ces manifestations vont rompre notre état de bien-être et déséquilibrer notre santé.

« Le cœur est bien le maître de l’esprit. Quand l’esprit soudain s’agite, alors survient la dispersion du principe de vie »
Gu Jin Yi Tong Da

 Ainsi, pour éviter ces réactions aux stress et maintenir notre santé, nous devons avant tout accepter de vivre quotidiennement dans cet état de mieux-être pour vivre bien.

Etre mieux et vivre bien

La MTC et le Shiatsu sont avant tout une pratique préventive.
En étant pratiqués régulièrement ou à chaque changement de saison,  ils permettent de corriger le terrain d’une personne, et donc, de contribuer à l’amélioration de l’état de sa santé.
Ils sont aussi pertinents pour agir sur les états émotionnels divers tels que le stress, l’anxiété, l’hyperactivité, la colère ou les états dépressifs divers.

Éviter les maux du stress quotidien : troubles digestifs (nausées, remontées acides…), troubles du transit, céphalées, vertiges, problèmes respiratoires, baisse d’immunité, tension, mauvaise circulation sanguine ou lymphatique, douleurs diverses, douleurs de dos, allergies, insomnie, fatigue, dépression ...

Dans les Affections de Longue Durée (A.L.D.) ou les maladies chroniques, la Médecine Traditionnelle Chinoise et le Shiatsu complètent les autres traitements et participent au ralentissement de l’évolution de la maladie.

En Soins Palliatifs, le Qi Gong médical* va apporter un confort physique et émotionnel au patient, c’est aussi un formidable outil de pratique car il permet à l’être en souffrance de continuer à recevoir des soins complémentaires malgré la sensibilité corporelle.